L’équipe

Le projet ARRECO fédère une équipe aux compétences spécifiques diverses : droit international, droit de l’Union européenne, droit d’asile, migrations internationales et européennes, sociologie, méthodes de collecte et de traitement de données ethnographiques, et enquêtes de terrain.

Carole Billet, Maitre de conférences en droit public à l’Université de Nantes (laboratoire Droit et changement social).

Carole Billet est maître de conférences en droit public à l’Université de Nantes depuis 2015. Elle est spécialisée en droit de l’Union européenne, auteure d’une thèse sur la “Dimension externe de l’espace de liberté, de sécurité et de justice et action extérieure de l’Union européenne”, soutenue en 2014 à l’Université de Rennes sous la direction de Catherine Flaesch Mougin et Elspeth Guild. Depuis 2006, elle mène des recherches sur l’action de l’Union européenne en matière de migration et d’asile, les agences de l’Union européenne et la protection des droits de l’homme et des libertés fondamentales. Elle co-dirige l’Institut d’études judiciaires de l’Université de Nantes et est responsable nantaise du Master 2 co-accrédité (Brest, Nantes, Rennes) Justice, Procès, Procédure.

Son implication dans le projet ARRECO résulte de sa volonté de soutenir le développement d’un réseau de chercheurs travaillant sur le droit d’asile de développer des analyses transversales sur l’accueil des réfugiés alliant l’analyse des règles juridiques à la réalité de la pratique. En savoir +

Estelle d’Halluin, Maitre de conférences en sociologie à l’Université de Nantes (laboratoire Centre nantais de sociologie).

Estelle d’Halluin est docteur en sociologie de l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales (Paris). Depuis 2009, elle est maître de conférences à l’UFR de sociologie de l’Université de Nantes et chercheuse au Centre nantais de sociologie. Elle mène des recherches sur les politiques d’asile à la croisée d’une sociologie du droit, de l’engagement et de la santé. Ainsi, les recherches en cours examinent plus particulièrement les effets de l’européanisation des politiques d’accueil des demandeurs d’asile, les usages du droit d’asile en France, le rôle du secteur associatif dans les politiques d’accueil, les logiques d’engagement des salariés et bénévoles dans ce secteur, l’accès aux soins des populations, le rôle de l’expertise médicale dans la procédure d’asile (voir Les épreuves de l’asile en 2012).

L’inscription dans le projet ARRECO – étudiant la mise en œuvre de la politique européenne de relocalisation des personnes en demande de protection internationale – s’inscrit dans le prolongement de ses travaux antérieurs. A travers le recueil de données empiriques (entretiens, documents, observations) il apportera un éclairage nouveau sur les thématiques mentionnées dans le cadre de “la crise de l’accueil des réfugiés” en Europe. En savoir +

Bérangère Taxil, Professeure de droit public à l’Université d’Angers (laboratoire Centre Jean Bodin).

Bérangère Taxil est professeure de droit public à l’Université d’Angers depuis 2008. Elle est spécialisée en droit international, auteure d’une thèse sur « l’individu, entre ordre interne et ordre international. Recherches sur la personnalité juridique internationale », soutenue fin 2005 à Paris 1-Panthéon-Sorbonne, sous la direction de Brigitte Stern. Elle devient maître de conférences à l’Université de La Rochelle (2006-2008), puis agrégée de droit public (rang : 2ème) en juin 2008. Elle crée en 2012 et co-dirige le Master 2 de droit international et européen à Angers. Elle est l’auteure de diverses publications en droit international, particulièrement sur l’application du droit international en droit interne, et sur le droit des organisations internationales.

Le lancement d’Alliance Europa, le 13 novembre 2015, sur la thématique de l’Europe et des réfugiés a coincidé avec ses nouvelles fonctions de juge-assesseur Haut Commissariat pour les réfugiés (HCR) à la Cour nationale du droit d’asile (CNDA). Ayant pris conscience du manque d’études juridiques francophones sur l’accueil des réfugiés en Europe, autant que de la nécessité d’adopter une approche pluridisciplinaire sur la question, choix de reconversion thématique en la matière, qui motive l’initiative d’ARRECO. Des communications sur les demandes d’asile fondées sur l’orientation sexuelle et le genre (SOGI claims), ou sur l’afflux massif de réfugiés en Afrique sont en cours. En savoir +